27 févr. 2009

Duel en Enfer ; Sherlock Holmes contre Jack l'Eventreur

Roman de Bob Garcia publié en 2009 aux éditions du Rocher (442 pages)

*

***

*

Londres, été 1888. Sous une chaleur suffocante, la ville est saisie d'horreur par les premiers meurtres de celui qu'on surnommera bientôt "Jack l'Eventreur". Mais que fait donc à cette époque le célèbre Sherlock Holmes ? Pourquoi aucune de ses enquêtes ne mentionne-t-elle la plus fameuse affaire criminelle qu'ait connu l'Angleterre de son temps ?

C'est ce que va découvrir Georges Newnes, l'éditeur du Docteur Watson, lorsque ce dernier, bien des années plus tard, lui confie le journal de l'enquête qu'il mena aux côtés de Holmes sur l'insaisissable tueur en série, non sans l'avertir : Toutes les histoires ne sont pas bonnes à raconter...On invoque pas sans risque la mémoire de Jack l'Eventreur.

***

Spécialiste d'Hergé et de Tintin, Bob Garcia est déjà l'auteur du Testament de Sherlock Holmes (2005) que je n'ai malheureusement pas lu. Je n'ai pas besoin de préciser que ce n'est pas la première fois, dans la littérature ou au cinéma, que Sherlock Holmes est confronté à jack l'éventreur. Les tentatives se révèlent en général fructueuses (A Study in Terror, Murder By Decree...) mais trahissent le personnage de Conan Doyle, qui apparait souvent comme une sorte de justicier...Si Murder By Decree est le film qui s'en sort le mieux sur ce plan, au niveau littéraire, Duel en enfer réussit le pari à merveille...reste à savoir si le récit dans son intégralité est aussi réussit...
Première constatation à la lecture du roman, le personnage central n'est plus réellement Holmes, qui reste énigmatique tout au long du récit, mais Watson, qui à travers ce compte rendu d'enquête qui relève plus du journal intime nous révèle ses pensées, ses angoisses, ses doutes sur son couple et sur la pauvre Mary (très malade au moment du récit) et nous fait part de ses cauchemars et de ses souvenirs d'Afganistan (nous avons droit sur ce point à un adroite révélation qui se révèle être l'un des points fort du livre). Rarement la psychologie de "ce bon docteur Watson" n'aura été exploré aussi profondément.
Holmes quant à lui ne manque pas de piquant, Garcia parvient à recréer le personnage avec une exactitude effarante et nous gratifie d'un festival de bons mots si holmesiens qu'à la lecture on en oublie qu'il ne s'agit pas là d'un roman de Conan Doyle, mais bien d'un livre paru cette année.
Là où le bât blesse, c'est au niveau de l'histoire elle-même, de la trame et de sa construction. S'il est fort intéressant sur le fond, le journal de Watson est clairement répétitif, par trois fois au moins, nous suivrons Watson dans une escapade nocturne qu'il décrit comme réelle et qui se révèle au final ne tenir que du rêve, et à chaque fois, j'ai eu l'mpression de relire le même passage...cent pages plus loin...
Mais finalement, Duel en Enfer s'en tire avec humour, et se permet un petit clin d'oeil ironique à toutes les hypothèses émises sur l'identité de Jack l'éventreur, en gratifiant lestrade de discours désopilants et offre enfin (mais seulement à la fin, heureusement) la possibilité à Sherlock Holmes ET à Jack the Ripper d'apparaitre plus humains qu'il ne l'ont jamais été.

4 commentaires:

N. Le maudit taché de noir. a dit…

Tu me fais encore un article dans le dos et j'irais voir Watchmen avec Cillian! ><

Excellent article. Après Underworld III (qui semble t'avoir redonné une certaine pêche),voilà un article fort sympathique, intéressant et qui donne envie "La possibilité à Sherlock Holmes ET à Jack the Ripper d'apparaitre plus humains qu'il ne l'ont jamais été."

C'est Ze bonne idée de l'article :p

Neeed...

Clelie a dit…

Quel article !
Je suis admirative... J'ai hâte de trouver cette merveille, malgré ses petits défauts... !

Ce que tu dis sur la psychologie du Dr Watson m'intéresse... Je suis très curieuse !

A bientôt,

Clelie.

Gabriel a dit…

Je te conseille vivement ce livre, je suis sûr qu'il te plaira beaucoup malgré ses quelques longueurs et répétitions ^^

bye !

Anonyme a dit…

... J'ai lu celui-ci et Le testament de Sherlock Holmes (qui est un peu moins catastrophique ce premier).
J'ai été effarée par l'écriture de Bob Garcia et son histoire. En gros je n'ai pas du tout, mais pas du tout aimé.

(raison-et-sentiments.cowblog.fr)